Les commandes envoyées entre le 31 juillet et le 14 août seront expédiées à partir du 17 août.

Fiche Métier Covid19 Vente directe

Article créé le 04 mai 2020

Les mesures de lutte contre le Covid-19 sont applicables par tous les professionnels issus des nombreux secteurs comme l'agriculture. Ces préventions et précautions sont rassemblées sous forme de fiches métiers éditées par le gouvernement et le ministère du travail. Si les règles barrière sont communes à tous, ainsi que celles sur la distanciation sociale, les étapes et la réorganisation du travail sont quant à elles spécifiques. Quelles sont ces obligations pour la vente directe de produits agricoles, à la ferme, en circuit court ou au sein d'associations pour une agriculture paysanne Amap ?


point de vente collectif


Cadre général Covid-19 : risques et prévention

Mesures barrières, distanciation et désinfection

Les risques de transmission du Covid-19 sont nombreuses lors de contact rapproché entre un individu contaminé et une autre personne, postillons ou gouttelettes contaminées (éternuement, toux).

Des personnes partageant un même lieu de vie doivent respecter une distanciation sociale d'un mètre au minimum, ceci est d'autant plus valable sans mesures de protection (masque antiprojection). Le visage, nez, bouche et yeux, ne doivent jamais être en contact avec les mains non lavées (ou un objet contaminé).

Le virus Covid-19 peut survivre des heures voire des jours sur les surfaces contaminées cartons, poignées, objets : il est plus prudent de procéder au nettoyage de ces surfaces (lavage - séchage - désinfection).

Voir tous les produits
 

Qui sont visés par cette fiche métiers ?

Les magasins à la ferme (réseaux spécialisés en vente circuit court de produits de terroir et de région), les marchés de plein air (avec parcours d'étals avec présence de producteurs et d'agriculteurs) et de plein vent (structures souples présentes sur un lieu public) sont directement concernés, ainsi que les points de vente collectifs et les organisations de type AMAP associations pour une agriculture paysanne rassemblant groupe de consommateurs et paysans, artisans transformateurs. 

Mesures de prévention et de lutte contre le Covid-19 de la vente directe à la ferme ou sur les marchés 

Avant l'ouverture au public... 

L'employeur (propriétaire) et ses vendeurs doivent mettre en place l'organisation du travail :

  • attribution d'activités par personne de mise en place, de montage/démontage, d'accueil du public, de la réception des livraisons, de production, encaissement, mise en rayon (favoriser les tâches réalisables individuellement et limiter les rotations de différentes personnes sur le même poste)
  • organisation du flux piéton entrées sorties et le cheminement marche en avant dans le local
  • installation des zones de distances de sécurité d'un mètre
  • désignation de la personne référente s'assurant de la mise en place et du respect des gestes barrières sur le lieu de vente ou de distribution
  • balisage du parking avec un flux entrée/sortie pour éviter les contaminations entre clients.

Des stocks de gel hydro alcoolique et de savons doivent être prévus à des endroits stratégiques (entrées, sanitaires, locaux du personnel), et d'essuie-mains jetables. Des bidons d'eau claire sont obligatoires lorsque l'accès à l'eau courante n'est pas possible.

L'aération des locaux est primordiale avec la bonne application des procédures de nettoyage. La disponibilité des produits nécessaires à l'hygiène doit sans cesse être vérifiée.

Préparatifs des points de vente des magasins à la ferme et des marchés autorisés

La mise en place des mesures barrière doit faire l'objet d'une affiche sur la porte d'entrée à l'attention de la clientèle (lavage des mains, éternuer ou tousser dans le coude, port de masques, accompagnement des parents et enfant seulement, une personne à la fois, respect des marquages au sol, files d'attente et distance de sécurité d'au moins 1 m).

A l'entrée, il faut laisser à disposition du gel hydro alcoolique pour la clientèle et les salariés ou du savon liquide. Les files d'attente à l'extérieur et à l'intérieur du magasin ou du point de vente, les entrées et les sorties sont régulées par le responsable des clients. L'accès des clients doit être limité aux seuls points pour effectuer leurs achats.

Le responsable des lieux ou l'employeur doit informer sa clientèle sur les possibilités de commande et de livraison, mais également des paniers préparés à l'avance (contenu d'une certaine valeur, communiqué sur le site internet de l'exploitant ou par flyer du lieu de vente). Les cagettes de légumes, les boîtes d'œufs ou d'autres paniers sont déjà préparés en amont par les producteurs (il faut veiller à ce que toutes

les consignes et gestes barrière soient respectés lors de la préparation

des paniers).

Les paniers sont récupérables à un horaire défini, pour les livraisons auprès d'un public abonné, des paniers au nom de leur propriétaire peuvent être livrés dans un lieu précis. L'autorisation de déplacement professionnel et de l'accord écrit sur la distribution de la préfecture ou de la mairie doivent être en la possession du responsable du magasin ou du point de vente.

Dans l'espace de vente, il faut restreindre le nombre de personnes et les files d'attente (aux rayons traditionnels et aux caisses). Les clients doivent pouvoir utiliser leur propre sac cabas afin d'éviter d'utiliser les chariots ou paniers du magasin.

Les commerçants doivent se munir de pinces ou autre ustensile pour manipuler les produits, l'usage des gants est recommandée mais requiert une gestion rigoureuse

pour éviter les contaminations.

Les mêmes conditions s'appliquent aux points de vente des organisations de type AMAP, à savoir l'information des adhérents des mesures sanitaires et organisationnelles selon la configuration des lieux, les flux entrée sortie et le circuit de circulation marche en avant, les mesures de distance de sécurité. Du gel hydro alcoolique, du savon et des bidons d'eau claire sont placés à l'entrée.

Encaissement

Un masque antiprojection et des gants sont obligatoires pour le personnel attitré à cette tâche, une paroi de séparation en plexiglas peut aussi être aménagée. Le paiement en argent liquide n'est pas conseillé, il faut privilégier le paiement par carte bancaire sans contact ou les chèques (les clients utiliser leur propre stylo).

Les balances, les plateaux, l'écran tactile, les touches, le terminal de paiement sont régulièrement nettoyés, avec les poignées de portes de frigos, diable, cagettes.

Des créneaux de distribution doivent être prévus pour un nombre limité (créneaux de 10 min), vers une sorte de AMAP-drive par exemple. Les adhérent viennent sans les enfants, une seule personne par famille.

Les producteurs à la ferme doivent préparer en amont les paniers, cagettes ou autre objet pour le conditionnement des produits, dans le respect des consignes et gestes barrière.

Le Personnel doit prendre les repas en horaire décalé pour éviter le contact étroit entre les salariés. 


Commentaires