Les commandes envoyées entre le 31 juillet et le 14 août seront expédiées à partir du 17 août.

Fiche Métier Covid-19 sur les Activités agricoles

Article créé le 01 mai 2020

Le ministère du travail a sorti des fiches permettants aux professionnels de s'organiser dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19. Chaque fiche métier comprend d'une part un rappel des mesures barrière et la distanciation sociale et d'autre part les précautions et l'organisation de chaque activité. La fiche métier Activité agricole rassemble l'organisation de déplacements vers les chantiers, les mesures à prendre sur les parcelles, la conduite et le nettoyage d'engins agricoles et de machines agricoles. Elle liste également les activités dans les bâtiments, entrepôts : travail en équipe sur les chaînes de production et stations.


agricultrice


Généralité sur les risques du covid-19

Quels sont les risques de transmission du Coronavirus ? 

Tout contact rapproché entre deux individus constitue un risque élevé de contamination face au risque de projection de postillon ou de gouttelettes infectées. Ceci étant d'autant plus préoccupant en l'absence de mesures de protection (masque antiprojection). Pour pallier à ce danger, chacun doit appliquer les gestes barrière

  • éternuer, tousser dans son coude
  • utiliser un mouchoir à usage unique 
  • se laver les mains à l'eau claire avec du savon ou avec un gel hydroalcoolique SHA
  • nettoyer et désinfecter les outils et accessoires utilisés 
  • se débarrasser de ses déchets. 

Le contact direct à un mètre est aussi fortement préconisé pour éviter les projections de postillons, éternuements ou toux. Il faut rappeler que le virus covid-19 survit des heures, et même des jours sur les surfaces des objets, cartons, des poignées de portes. Les mains doivent alors être fréquemment désinfectées et ne pas être portées au visage (bouche, nez, yeux) qu'en cas de nécessité. 

Le partage de nourriture, de boisson (bouteilles ou verres), de cigarette est dangereux, surtout si les mains sont sales. 

Tout individu peut être porteur du virus et le transmettre à son tour. Face au risque élevé de contamination, chacun est soumis aux règles des gestes barrière et de la distanciation sociale de 1 mètre


Moyens d'hygiène



Affichage des recommandations



- savon liquide/gel hydroalcoolique

- essuie-mains à usage unique

- sacs-poubelle



- lingettes ou produits détergents pour nettoyer les matériels



- bidons d'eau claire (dans les véhicules,

sur les chantiers)



(mesures barrières, lavage des mains, gel hydroalcoolique)



- sanitaires



- à l'intérieur des véhicules et engins  



- à côté des bidons d'eau



Voir tous les produits
 

Organisation des activités agricoles avant les déplacements ou le travail

Avant de se déplacer vers tout lieu, chaque salarié doit emporter son Attestation de déplacement, moyens de communication à distance, ordinateur portable et connexion internet, téléphone et le dispositif de sécurité (trousse de secours) pour le travailleur isolé. 

Les employeurs des entreprises agricoles doivent organiser la journée de travail, en communiquant les consignes par avance, l'organisation des embauches (en horaires décalés) pour limiter les contacts, les salariés se rendent directement sur le chantier et rentrent à leur domicile en fin de journée (prises de poste collectives sur un site avant départ vers les chantiers à exclure). 

Les procédures d'entretien des tenues de travail, la réception ou l'attribution des matériaux, des chargements et déchargements sont gérées par des responsables et sont distribuées dans le respect des règles de distanciation pour limiter les contacts (marqués aux sols). 

La marche en avant (entrée vers sortie) est la conduite à tenir pour organiser le flux de déplacements des personnes qui sont apprêtées vers les chantiers, vers les parcelles, pour rejoindre la cabine des véhicules ou pour les employés de bureaux. 

Procédures de travail en extérieur 

Chantier et parcelle

L'organisation des déplacements vers les chantiers et les parcelles devra se conformer aux règles de distanciation sociale : pas de transport collectif (ou covoiturage dans la limite de deux personnes, placées l'une derrière l'autre et côte à côte).  

Dans les parcelles et les chantiers, cette règle s'applique (activité individuelle) avec des parcelles différentes avec plusieurs rangs d'écart et un travail en décalé.  

Des équipes en binômes et en trinômes peuvent cependant se constituer (intervention multiple), chacun des travailleurs sera placé côte-à-côte plutôt que face-à-face avec toujours la distance de sécurité sociale (et limiter les rotations dans la journée). 

Les opérateurs chargés de conduire des engins ou d'utiliser des outils et des machines agricoles doivent aérer les cabines des engins (vitres baissées) et nettoyer toutes les commandes. Ce nettoyage et cet entretien du volant, du tableau de bord, de l'ordinateur, des commandes et des poignées sont appliqués en début et fin de journée de travail, mais aussi à chaque transmission d'un individu à l'autre.  

Il faut privilégier les outils individuels et les engins agricoles sont attribués pour un seul chauffeur. La conduite d'engins alternée doit respecter la règle de distanciation, un dispositif de séparation physique, plexiglas, contreplaqué, permettra d'isoler les postes en cabine. 

Les gestes barrières sont mis en œuvre lors des phases d'attelage des outils et des machines agricoles. 

La pose et la dépose des charges permet d'éviter le passage direct entre les mains des opérateurs. 

Équipement de protection individuelle EPI et prévention de la contamination 

Le recours aux EPI, gants de travail de protection, gants, lunettes, combinaison, casque, ne constitue pas un obstacle pour le respect des mesures de prévention et de lutte contre la propagation du Covid-19.  

Avant de mettre et de retirer ces équipements, les mains de l'opérateur doivent être soigneusement lavées. Les équipements epi peuvent être contaminés, il est obligatoire de procéder à leur lavage à chaque nouvelle journée de travail (ou opter pour EPI à utilisation unique). De plus, les gants contaminés portés au visage peuvent être source d'infection. 

Organisation de travail et activités dans les bâtiments 

Travail en équipe sur les chaînes de production 

Station de conditionnement, chaîne d'embouteillage, tri : ces procédures de travail en équipes imposent de respecter les règles de distanciation d'un mètre (entreprise en mode dégradé). Mais il faut aussi souligner la nécessité d'augmenter les plages horaires de la production en dédoublant les équipes. Les gestes barrière s'imposent et il faut prévoir dans la foulée un temps suffisant pour le changement d'équipe et le nettoyage des surfaces contaminées. 

Un seul salarie? équipé de gants assure le service de vente aux consommateurs, le client ne doit pas toucher aux produits (qui sont déposés sur le comptoir par le vendeur, puis récupérés par le client dans un second temps afin de respecter une distance minimale de sécurité). Les modes de règlements sans-contact (par exemple carte CB) permettent de ne pas avoir de contact entre les mains du client et du vendeur. 

Pauses et déjeuner 

Les pauses et les repas sont organisés selon le principe d'horaires décalés pour éviter le contact rapproché entre deux ou plusieurs salariés. Chaque salarié doit être distant de son collègue d'un mètre minimum lors de la prise des déjeuners. 

Les pauses et déjeuners doivent respecter les principes suivants :

  • limiter le nombre de personnes présentes en fonction de la taille de la salle, aérer 3 fois par jour la salle de pause et de restauration
  • procéder au nettoyage des surfaces utilisées après chaque convive, nettoyage des machines à café et micro-onde après chaque utilisation
  • préconiser l'usage de couverts personnels.

Le flux d'entrée et de sortie des vestiaires est limité à une seule personne à la fois. 

Pour les ouvriers sur le chantier, l'employeur doit prioriser le retour à domicile, ou le repas pris seul à bord des véhicules ou en extérieur dans des installations aménagées. L'important est de ne pas côtoyer les autres salariés de l'entreprise ou du site de départ.


Commentaires