Les commandes envoyées entre le 31 juillet et le 14 août seront expédiées à partir du 17 août.

Un décret pour l'affichae de l'origine des viandes bovines : explications...

Article créé le 26 mars 2020

Les établissements proposant des repas à consommer sur place contenant des viandes bovines doivent respecter l'affichage sur l'origine des viandes bovines. De quoi s'agit-il ? Quel est le texte de loi de référence ? Comment résumer son contenu ? Tout savoir sur le décret de 2002...


viandes à  l'étalage avec étiquette



Tableau affichage origine de la viande bovine (décret 17 décembre 2002)

Après l'étiquetage de la viande obligatoire en boucherie, en grande et moyenne surface, la législation sur le droit et la protection du consommateur impose d'indiquer l'origine des viandes bovines dans les établissements de restauration (décret du 17 décembre 2002 relatif à l'étiquetage de la viande bovine de la restauration hors foyer).



Mention obligatoire



Explications



origine nom du pays



une seule origine de pays de naissance, élevage et abattage (dans le même pays, France par exemple)



né et élevé (pays de naissance et d'élevage et d'abattage dans des pays différents)



naissance, élevage ont lieu dans des pays différents



abattu (nom du pays d'abattage)



pays d abattage (facultatif numéro d'agrément de l'abattoir et de découpe)




veau ou viande de veau ; jeune bovin, viande de jeune bovin



viande issue de veau et jeune bovin (catégorie de l'animal) 



Age à l'abattage : moins de 8 mois (veau) / de 8 mois à moins de 12 mois (jeune bovin) 



viande de veau et de jeune bovin



L'affichage de l'origine de la viande bovine en restauration provient du Décret paru au Journal Officiel du 19 décembre 2002 : cette loi concerne les plats contenants des viandes bovines, viandes piécées en morceaux et hachées :

  • rôtis
  • bœuf bourguignon
  • steaks hachés purs bœuf et veau. 

Voir tous les produits
 

Affichage Origine viande bovine 

Toutes ces informations sont données pour l'ensemble des viandes servies dans un établissement de restauration commerciale ou collective. Lorsque l'information sur l'origine de la viande est donnée par Affichage, le support écrit choisi se trouve à proximité du menu (ou sur le menu lui-même) dans les lieux de manière lisible et visible par affichage

où sont servis les repas à la commande (et indication sur les cartes et menus).


Principaux apports du décret


C'est au début des années 90, avec le Code de la consommation, que les premières informations pour les viandes de bœuf et de veau sont rendues obligatoires (avec les viandes ovines et chevalines) :

  • nom du morceau
  • poids
  • prix au kg
  • prix net
  • date d'emballage

date limite de consommation.

Ainsi, l'étiquetage de la viande bovine française en boucherie et dans le commerce concerné, soit par affichage sur le rayon (morceaux vendus à la découpe), soit par étiquetage individuel (produits individuels préemballés) avec les indications d'origine de la viande, de catégorie et de type racial (viande bovine bœuf et veau) en 1997.


Des mentions supplémentaires sont ajoutées (depuis le 1er septembre 2000, réglementation européenne), le Numéro de lot (de morceaux provenant de plusieurs carcasses bovines), Lieu d'abattage et numéro d'agrément de l'abattoir (dans quel pays l'animal a été abattu et identifier l'abattoir concerné), Lieu de découpe et numéro d'agrément de l'établissement de découpe (pays et entreprise de découpe de la carcasse et de la transformation).

Depuis le 1er janvier 2002 (réglementation européenne), toutes ces mentions doivent être complétées par l'origine de la viande (c'est-à-dire lieu de naissance, le ou les pays d'élevage et d'abattage). En France, ces mentions obligatoires sont complétées par les indications suivantes :

  • Catégorie (de l'animal), veau et jeune bovin, génisse, vache, bœuf, taureau.
  • Types de l'animal, races à viande et races laitières
  • Mode d'élevage
  • Origine locale, régionale, départementale
  • Race de l'animal et signes d'identification de la qualité et de l'origine (AOC/AOP, IGP, Label Rouge, Agriculture Biologique).

En France, comparé aux autres pays de l'Europe, le niveau d'information sur le produit est le plus important : le consommateur bénéficie des mentions obligatoires et des mentions volontaires. Qu'il s'agisse de commande au restaurant ou d'achat en boucherie artisanale et en grandes surfaces.

La viande bovine est déjà soumise à une réglementation stricte en matière d'étiquetage en établissement de restauration, en 2020 une autre réglementation concerne les autres viandes.


Tout support écrit facilement visible et lisible, ardoise, carte, menu (feuille volante) et bien sûr panneau d'affichage doit permettre d'indiquer cette origine de la viande dans les restaurants ou cafés suivant le décret de 2002. Viandes servant à la préparation des plats à destination des consommateurs. Ledit décret de 2002 ne concerne pas cependant les plats élaborés avec des viandes préparées, sauces bolognaises et pizzas, hachis Parmentier, raviolis,,,



Commentaires