Les commandes envoyées entre le 31 juillet et le 14 août seront expédiées à partir du 17 août.

Soutien exceptionnel filière viticole

Article créé le 18 mai 2020

À l’heure de la crise engendrée par le coronavirus, les exportations de vin sont en chute libre et les ventes atteignent quasiment le niveau 0 chez les professionnels des cafés, hôtels et restaurants.

Le secteur viticole français bénéficie prochainement des mesures de soutien exceptionnelles en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Ces aides vont permettre d’assurer et la continuité de l'activité et la stabilité du marché.


Activité vinicole


Des mesures d’aides complémentaires ont été lancés lors de la réunion (visioconférence) entre le ministre de l’Économie et des Finances M Bruno Le Maire, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation M Didier Guillaume et le ministre de l’Action et des Comptes publics M Olivier Dussopt et l’ensemble des acteurs de la filière vitivinicole française. 

Il s’agit précisément de 3 mesures de soutien exceptionnelles et spécifiques au secteur, des exonérations de cotisations sociales (pour les TPE et PME), un dispositif de 140 millions d’euros (distillation de crise pour épurer le marché avant la prochaine récolte) et le renouvellement de a demande d’un fonds de compensation au niveau européen. 

Ces trois mesures exceptionnelles viennent s’ajouter aux mesures de soutien du Gouvernement, le chômage partiel, le fonds de solidarité, le prêt garanti par l’État et le report de cotisations sociales et d’impôts. 

Pour rappel, la filière viticole était déjà affectée par les sanctions du gouvernement Trump en matière d’importations de vin (novembre 2019), la fermeture du marché chinois (grands consommateurs) à cause de l’apparition du Covid-19. Le confinement imposé en France a mis en péril le secteur de la viticulture. 


Commentaires