Plan #1jeune1solution : Aide jusqu’à 4 000 euros pour les employeurs

Article créé le 14 septembre 2020

Que prévoit le plan d’aide sur un an pour les entreprises contribuant à l’embauche des jeunes salariés à temps plein en 2020 ? Toute entreprise embauchant un jeune de moins de 26 ans est récompensée de la part des autorités : soit jusqu’à 4 000 euros d’aide ! Ceci entrant dans le cadre du programme 2020 Plan #1jeune1solution.

jeune femme embauchée

A qui s’adresse ce plan d’aide 2020 ?

L’Aide Plan #1jeune1solution correspond à un montant de … 4 000 euros (montant proratisé en fonction du temps de travail et de la durée du contrat de travail du jeune salarié) !

L’aide est versée par l’État (par l’intermédiaire de l’Agence de services et de paiement) à tout employeur qui accueille dans son entreprise un jeune de moins de 26 ans à compter du 1er août 2020 et jusqu’au 31 janvier 2021 en contrat à durée indéterminée CDI ou CDI intérimaire, mais aussi en contrat à durée déterminée (présence d’au moins 3 mois).


Par contre, l’aide de 4000 € ne vise pas le renouvellement d’un contrat débuté avant le 1er août 2020, mais exclusivement les nouvelles embauches comprises entre la période 2020 - 2021. Aucun licenciement économique intervenant depuis le 1er janvier 2020 sur le poste occupé ne doit avoir été fait par l’employeur pour que ce dernier bénéficie de l’aide. De même, l’aide n’est pas donnée si l’employeur décide de placer le jeune salarié en activité partielle.

Voir tous les produits
 

Quelles sont les modalités de versement de l’aide aux entreprises embauchant les jeunes salariés ?

A la fin de chaque trimestre, l’entreprise bénéficie alors de cette aide dans un durée n’excédant pas 1 an : l’employeur fournit une attestation de présence du salarié pour permettre le versement de l’aide.


Pour obtenir l’aide de 4000 euros, le chef d’entreprise doit verser une rémunération égale ou inférieure à 2 fois le SMIC 2020 (1 539,42 euros / mois sur la base de 35 heures de travail ou Smic brut horaire 10,15 € au 1er janvier 2020).


Il dispose de 4 mois au maximum suivant l’échéance de chaque trimestre pour transmettre cette attestation de présence. Pour faire sa demande d’aide exceptionnelle il dispose également du même délai à compter de l’embauche du salarié (en fournissant la copie du contrat de travail du jeune embauché accompagnée des deux copies de la pièce d’identité du jeune salarié et de son représentant.


L’ASP ou Agence de services et de paiement est l’organisme habilité pour le traitement et l’exécution de toute demande d’aide (pour tout renseignement, le numéro gratuit d’assistance est le 0 809 549 549 ou via une plateforme de téléservice ouverte à compter du 1er octobre 2020).


Il faut cependant noter que l’aide financière en contrepartie de l’embauche de jeunes salariés n’est pas cumulable avec d’autres aides de l’État : qu’il s’agisse d’aide d’insertion ou de retour à l’emploi avec le dispositif parcours emploi compétences, le contrat initiative emploi, aide à l’alternance, emploi franc ou encore aide au poste.


Commentaires