Les précautions à prendre par rapport à l’utilisation de la ventilation et de la climatisation face au risque de transmission du Covid-19 en cas de fortes chaleurs

Article créé le 31 juillet 2020

Le Ministère du Travail a publié une instruction concernant la gestion des épisodes de fortes chaleurs pendant l’été dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Celle-ci est complétée par une fiche de recommandations à suivre dans le cadre de l’utilisation des dispositifs de ventilation, d’aération et de climatisation dans les locaux tertiaires ou industriels pour amoindrir les risques de transmission du virus.

Même si l’entreprise applique les recommandations de cette fiche, elle doit aussi évaluer au préalable les risques encourus en cas de canicule et notamment la contrainte que peut provoquer le port du masque en cas de forte chaleur.


dispositif de ventilation industriel


Rappel sur les risques de transmission du Covid-19

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) précise que le virus du Covid-19 se transmet par le biais de gouttelettes respiratoires expulsées par le nez ou la bouche lorsqu’une personne atteinte tousse, éternue ou parle. Les autres personnes qui se trouvent en son contact peuvent donc être infectées à leur tour en inhalant ces gouttelettes ou en se touchant le nez ou les yeux après avoir touché des surfaces contaminées.

Des vitesses d’air peuvent permettre à ces gouttelettes de parcourir de grandes distances autour de la personne infectée. Les masques peuvent diminuer leur dispersion et protègent donc leur porteur de l’inhalation de ces gouttelettes, mais leur protection n’est pas garantie en cas de manque de distanciation entre les personnes et que les mouvements d’air se déplacent rapidement dans le local de travail.

Pour l’instant, l’utilisation des réseaux de ventilation dans les milieux qui n’accueillent pas les malades du virus ne représente pas de risque de transmission via les aérosols. Toutefois, celle-ci doit respecter 2 principes : la favorisation du renouvellement de l’air et la limitation du brassage de l’air.

Quelles sont les recommandations générales à suivre pour limiter la température et le risque de transmission du virus dans les locaux de travail ?

Il est recommandé d’utiliser les stores extérieurs afin de limiter le réchauffement des locaux lorsque le soleil donne sur les fenêtres.

En cas de canicule, les fenêtres doivent être ouvertes pendant les heures les moins chaudes de la journée ou la nuit pour rafraîchir à l’intérieur.

Les précautions à prendre lors de la ventilation des locaux

Pour diluer le virus, il est indispensable d’apporter de l’air neuf à l’intérieur des locaux par la ventilation mécanique. Il est même recommandé d’augmenter un peu la puissance de cette ventilation pour plus d’efficacité et de l’utiliser avec la ventilation naturelle. En cas d’absence de système de ventilation mécanique, la ventilation naturelle est indispensable.

La climatisation

Lorsque les locaux n’accueillent qu’une personne, il est préférable de n’allumer la climatisation qu’en cas d’extrême nécessité liée aux conditions de travail.

Pendant son utilisation, les débits de soufflages devront être limités de manière à ne diffuser qu’une faible vitesse d’air au niveau des personnes soit environ 0,4m/s.

Si les systèmes de ventilation et de climatisation centralisés utilisent le recyclage d’une partie de l’air, il est conseillé de les faire fonctionner en tout air neuf ou avec un taux de recyclage minimal pour maintenir les conditions de travail acceptables.

Les systèmes de ventilation qui fonctionnent par recyclage de l’air au niveau local peuvent aussi être utilisés à vitesses d’air faibles au niveau des personnes, de même que les rafraîchisseurs d’air et dans les mêmes conditions.

Les ventilateurs

L’utilisation des ventilateurs à vitesse d’air élevée n’est conseillée que dans les locaux occupés par plus d’une personne à cause du risque de transport de contaminants sur des distances importantes.

D’ailleurs, il est tout de même proscrit de se servir des grands ventilateurs de plafond car il est difficile d’en contrôler le flux d’air.

L’utilisation des ventilateurs individuels quant à elle, doit respecter quelques mesures telles que :

La diminution de la vitesse de l’air,

La mise en place des dispositifs au plus près des utilisateurs pour que la vitesse d’air soit la plus faible possible,

La distanciation entre les personnes pour éviter qu’une personne soit sous le souffle d’un ventilateur utilisé pour rafraîchir l’air d’une autre,

L’utilisation des écrans si possible, pour casser les flux d’air et éviter qu’un utilisateur ne se retrouve sous le flux d’air d’un autre.

Comment entretenir les installations de ventilation et de climatisation ?

Il est recommandé d’entretenir régulièrement les installations conformément aux prescriptions de leurs fournisseurs. Même si le changement des filtres existants semble être une solution, il n’est pas réellement nécessaire pour entretenir ces équipements.



Commentaires