Les commandes envoyées entre le 31 juillet et le 14 août seront expédiées à partir du 17 août.

Nouveau protocole de déconfinement pour les entreprises, tous savoir

Article créé le 01 juillet 2020

La reprise des activités dans les entreprises a été encadrée par des mesures visant à préserver la santé et la sécurité des salariés. Les employeurs doivent en effet garantir que les conditions sanitaires soient bien appliquées pour lutter contre la propagation du virus. Les entreprises doivent alors se référer au protocole national de déconfinement prévu par le Ministère du Travail en ce qui concerne les règles à respecter. Ce document a été actualisé le 24 juin 2020 dans le cadre de la phase 3 du déconfinement.  


Déconfinemnt


Protocole national de déconfinement : ce qui a changé depuis la mise à jour

Le nouveau protocole mis à jour le 24 juin remplace la version du 3 mai 2020 ainsi que les 90 guides et fiches métiers prévus pour aider les entreprises dans l’application des mesures de protection contre la COVID-19 sur les lieux de travail et garantir la continuité des activités.

Le changement s’observe au niveau des règles applicables sur les lieux de travail qui se trouvent considérablement assouplies. Il en est de même pour le retour à la normalité de l’activité économique qui est également plus facilitée même si l’observation des règles sanitaires fixées par le Haut Conseil de la Santé Publique reste de mise.

Gestes barrières et distanciation sociale

L’observation de la distance d’un mètre entre les personnes est désormais la norme dans l’entreprise. De nombreuses solutions sont proposées dans le protocole afin d’assurer cette distanciation (mise en place d’une séparation en plexiglas par exemple).

La jauge des 4m2 quant à elle, ne sera plus utilisée qu’à titre indicatif.

Le port du masque

Le port du masque est toujours obligatoire lorsque la distanciation sociale ne peut être observée, et notamment lorsque le salarié entre en contact avec un groupe de personnes qui n’en porte pas. À noter que la visière peut être utilisée, mais ne remplace en aucun cas le masque de protection.

De plus, les employeurs doivent limiter au maximum le risque d’affluence et de croisement des personnes dans les locaux.

Le télétravail

Le télétravail n’est désormais plus la norme, mais doit toujours être plébiscité lors du retour progressif à l’activité présentielle même lorsque les salariés travaillent en alternance. Il doit également être privilégié pour les personnes qui risquent de contracter une forme grave de COVID-19 et ne justifient pas d’un certificat d’isolement. Sinon, ces personnes doivent pouvoir profiter de mesures de protection renforcée (masque à usage médical, hygiène des mains, aménagement du poste de travail…) et obtenir une déclaration d’interruption de travail par le médecin de l’entreprise si besoin.

Information des travailleurs temporaires

L’employeur doit s’assurer que les salariés présents pour une courte durée dans l’entreprise sont bien informés de mesures sanitaires mises en place et les respectent. Il s’agit des travailleurs détachés, des travailleurs saisonniers ou ceux justifiant d’un contrat de courte durée…

Nettoyage et désinfection

L’employeur doit s’assurer que les objets et les points de contacts dans tous les lieux soient nettoyés et désinfectés minutieusement. De même, les vestiaires et casiers individuels doivent également être nettoyés tous les jours avec un produit actif sur le virus.

Aération

Les espaces de travail et qui servent à l’accueil doivent être correctement aérés, soit 15 minutes toutes les 3 heures. Sinon, il faudra ventiler les pièces.

Quel est le contenu du protocole national de déconfinement ?

Le protocole national de déconfinement pour les entreprises peut être téléchargé sur le site du Ministère du Travail. Ce document comprend 6 parties et 3 annexes portant sur :

Les modalités de mise en œuvre des mesures de protection à observer dans l’entreprise,

Les mesures de protection des salariés,

Les équipements de protection individuelle (EPI),

Les tests de dépistage,

Le protocole de prise en charge des personnes présentant des symptômes et de ses contacts rapprochés,

La prise de température.

Les annexes quant à elles, portent sur les masques et les bonnes pratiques à promouvoir pour gérer les flux de personnes ainsi que les modalités pratiques de nettoyage/désinfection et aération des surfaces et locaux.



Commentaires