Les commandes envoyées entre le 31 juillet et le 14 août seront expédiées à partir du 17 août.

Les différents types de masques

Article créé le 14 mai 2020

Quels sont les types de masques ? Quelle est l’utilisation spécifique de chaque masque ? En période de déconfinement progressif, le renforcement de ces informations est capital pour soutenir les actions de prévention et de lutte contre le Covid-19 du Gouvernement, des autorités sanitaires et de chacun...


masques


Le port du masque est une mesure complémentaire des mesures de distanciation sociale et des gestes barrières à destination des professionnels et du grand public dans le cadre du déconfinement de la crise du Covid-19.

Le masque grand public est un masque en textile à filtration garantie, lavable et réutilisable. Distribué à grande échelle, le masque grand public permet d’accompagner la phase de déconfinement en complément des recommandations des autorités sanitaires (gestes barrières et distanciation sociale). 

Le masque grand public est un masque anti projection (prévenir la projection de gouttelettes infectées et de postillons), il est fabriqué en respectant le cahier des charges de l'agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé et de l’agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.

Des tests en laboratoire sont effectués pour garantir la protection des masques de type grand public :

  • masque grand public catégorie 2, avec une capacité de filtration supérieur à 70 % 
  • masque grand public catégorie catégorie 1, avec une capacité de filtration des particules de 3 microns (supérieure à 90 %).

Le logo Masque grand public doit figurer sur l’emballage de chaque article, avec en plus les informations de performances de filtration et de respirabilité. Attention, le masque grand public n’est pas destiné aux professionnels de santé. 

Le masque de type chirurgical, bleu ou blanc à bec de canard, assure la protection contre la contamination de l’environnement extérieur et des autres personnes en empêchant la projection de gouttelettes émises par son porteur. C’est donc un masque qui permet de contenir les germes susceptibles d’être transmises par le porteur (masque anti-projection). 

Le masque chirurgical se décline en plusieurs types :

  • I (usage général, efficacité de filtration bactérienne EFB entre 95 % et 98 %)
  • II (efficacité de filtration bactérienne supérieure à 98 %)
  • et IIR (réservés aux professionnels de santé, indice de résistance aux éclaboussures). 

Masques généralement utilisés par les professionnels de santé (en bloc opératoire), ils répondent à des exigences de sécurité et de santé européennes (norme NF EN 14683).  

Le masque de protection respiratoire FFP 3 plis est un EPI ou équipement de protection individuelle doté d’un filtre de protection retenant les particules en suspension dans l’air et les gouttelettes contenant des agents infectieux (comme le virus Covid-19). Contrairement au masque chirurgical qui protège l’entourage du porteur, il protège donc son porteur contre l’infection de l’entourage direct. Le masque FFP répond à des exigences de sécurité et de santé européennes norme NF EN 149, différentes versions existent. 

  • masque FFP1 à filtration de 80 % de particules
  • masque FFP2 à filtration de 94 % de particules
  • masque FFP3 à filtration de 99 % de particules. 

Comme le masque chirurgical, le masque de protection respiratoire s’adresse aux professionnels de santé, mais égalements aux salariés.  

Pour faire face à la crise sanitaire du coronavirus, l’État réquisitionne ce type de masque chirurgical pour garantir l’approvisionnement des professionnels de santé. Pour le grand public, il existe une version du masque de type chirurgical à usage unique (non-stérile). L’État réquisitionne également le type de masque FFP pour garantir l’approvisionnement des professionnels de santé.

Le masque AFNOR Association française de normalisation est un nouveau modèle qui complète la famille de masques FFP et chirurgical. C’est un masque barrière (en complément des indispensables gestes barrières) qui doit permettre de protéger la population, les professionnels et les particuliers.  

Le modèle idéal de masque AFNOR est celui en toile de coton, 150 g/m² pour l'enveloppe extérieure, et du viscose pour la couche intérieure 130 g/m² (matières validées par la Société française d'hygiène hospitalière et la Direction générale de l'armement).

Masque lavable (en machine à 60 °C) après chaque utilisation.


Commentaires