Confinement et dispositif d'aide libraire

Article créé le 02 décembre 2020

Comment poursuivre mon activité de libraire ? Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance et la ministre de la Culture ont annoncé des mesures de soutien aux commerces de proximité, touchés de plein fouet par la crise et ses répercussions.

Dans une librairie

Avec ce nouveau dispositif, les libraires indépendants pourront continuer de développer leur activité, avec une différence notoire la vente à distance.   


 Vente en ligne de livres et prise en charge des frais d’expédition : voici ce que prévoit le dispositif pour les librairies pour aider surtout les indépendants contraints de fermer leur local au public face à la nouvelle période de confinement liée à la crise sanitaire. Il faut rappeler que l’achat des livres chez le libraire pouvait se faire grâce au Click and collect ...


Du 5 novembre au 1er décembre, tous les libraires bénéficient  du dispositif de prise en charge par l'État des frais d’envoi de livres commandés en ligne. Par conséquent, les libraires ne facturer à leurs clients que les frais de port, au tarif minimum légal de 0,01 euros.

Le dispositif rétablit des conditions de concurrence équitables en comparaison avec d’autres secteurs, ou même la vente de livres sur place, c’est-à-dire sans différence de coût de livraison avec les grandes plateformes numériques. 


D’ailleurs, il essentiel que la vente de livres continue souligne la ministre Roselyne Bachelot-Narquin, une initiative en partenariat avec l’offre Proxicourses librairies La Poste (réduction des frais d’expédition) pendant le confinement.

La Poste aux côtés des professionnels...

Tous les acteurs, entreprises, professionnels et concitoyens se mobilisent pour lutter contre le virus ! A travers le dispositif prise en charge des frais de port, La Poste aide les échoppes indépendantes à réduire leur frais de plus de 40 % (2 euros au lieu de 4,5 euros), impactant sur le tarif des livres. 


Autre service proposé par Proxicourses librairies, les délais de livraisons de proximité à J+1, ou encore la possibilité pour les petites structures de bénéficier d’une avance de trésorerie. 

Demande de remboursement…

Une demande de remboursement peut être faite auprès de l’ASP ou agence de services et de paiement, avec l’envoi de factures justifiant des coûts d’expédition des commandes prises à partir du 5 novembre. 

Les libraires éligible au soutien de l’État pour la demande de remboursement doivent avoir le statut de professionnel indépendant (c’est-à-dire les entreprises de taille TPE et PME) dont l’activité principale est la vente de livres neufs.


Les travailleurs indépendants qui sont malheureusement affectés par rapport à leurs activités sont éligibles aux aides de l’Etat, comme le Fonds de solidarité (10 000 euros à partir du mois d’octobre), le dispositif de réduction des cotisations, l'accompagnement pour les échéances de cotisations et de contributions sociales de novembre, ainsi que diverses actions sociales (CPSTI ou aide financière exceptionnelle des travailleurs indépendants par le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants).


Commentaires