Les commandes envoyées entre le 31 juillet et le 14 août seront expédiées à partir du 17 août.

Travailler dans une garage automobile malgrès le covid-19

Article créé le 23 avril 2020

En tant que professionnel garagiste, il faut respecter des gestes et des comportements face à la pandémie du Covid-19. Retrouvez les informations nécessaires de lutte contre le coronavirus avec ce Kit travail dans un garage.

Le ministère du travail préconise des mesures de précaution afin de pallier aux risques de transmission du virus Covid-19 au sein des entreprises. Ces mesures sont regroupées dans des fiches métiers qui sont spécifiques à chaque activité.


au garage


Mesures de prévention et d'information dans un garage de réparation de voitures

Respect de la distanciation sociale et les gestes barrière

Les gestes barrière consistent toujours se frotter les mains et les doigts avec du gel hydroalcoolique ou se laver les mains avec du savon. Il faut aussi éviter de toucher son visage avec des mains non lavées, yeux, nez ou bouche. Un autre geste important est de ne jamais serrer la main d'une autre personne. Pour éviter de contaminer les autres, il faut tousser ou éternuer dans un mouchoir à usage unique, ou le faire dans son coude (projection de gouttelette contaminée ou postillon).

Dans un garage, le contact étroit est à proscrire, surtout sans mesures de protection (masque). Enfin, il faut respecter les règles de distanciation sociale (pas de contact direct à moins d'un mètre) avec un marquage au sol. 

Le risque de transmission est tout aussi important lorsque vos mains saisissent un objet ou un instrument contaminé. Les mains non lavées portées ensuite au visage présentent de grandes probabilités de transmission du Covid-19 (qui survit quelques heures ou quelques jours sur la surface des objets). C'est également le cas si des mains sales ont été en contact direct avec des aliments, des verres, des bouteilles, des cigarettes et qu'ils ont par la suite été partagés avec d'autres salariés ou personnes. 

Voir tous les produits
 

Organisation du dépôt du véhicule par le client

Lorsqu'un client doit recourir à son garagiste, ce dernier doit lui indiquer des nouvelles procédures d'organisation de la réception de son véhicule. En effet, le client doit conduire son véhicule seul vers le garage. Il devra par ailleurs être informé des consignes de protection de sa santé et celles des autres, mais aussi des informations pour le guider vers le service demandé (dépôt et retrait des véhicules, renseignements sur le service, organisation des stationnements, modalités de paiement).

Avant de se séparer de son véhicule, le client doit laisser toutes les vitres ouvertes, emporter ses effets personnels et éliminer ses déchets personnels. Il doit par ailleurs stopper la climatisation, la ventilation ou le chauffage. 

Les papiers et les clés de l'automobiles seront contenus dans un sac plastique propre, à remettre avant ou au moment du rendez-vous chez son garagiste.

L'accueil des clients se fait à l'extérieur de l'enceinte du garage. Lors de la prise de rendez-vous, le client doit expliquer la panne par e-mail ou par téléphone. Les portes sont laissées ouvertes pour éviter les contacts avec les poignées.  

Consignes de sécurité pour la prise en charge du véhicule des clients
Travail préparatoire dans un garage

Après réception du véhicule, le salarié en charge doit nettoyer l'habitacle et passer un spray désinfectant de surface (ou utilisation de lingettes désinfectantes, lingettes imbibées d'eau de javel, d'eau savonneuse) sur tout ce qui peut être touché pour la conduite :

  • volant (et commandes), levier de vitesses, frein
  • à main, les boutons de réglages...
  • poignées de porte extérieure/intérieure.

Les sièges doivent être recouverts par une housse ou un film de protection. 


nettoyage intérieur du véhicule


Organisation du travail :

L'employeur doit établir un plan de nettoyage des surfaces de travail, des équipements et des outils de travail, des équipements de travail collectifs :

- suppression des fontaines à eau et des distributeurs de boissons (fournir des bouteilles d'eau individuelle) 

- mise en permanence à disposition à proximité des postes de travail, y compris des vestiaires et salles de gel hydroalcoolique, de lingettes, de savon, d'essuie-tout, sacs-poubelle, film de protection

- nettoyage et désinfection des poignées de portes, boutons, machines à café,

photocopieurs, poubelle (pédale de préférence)...

- attribution des outils de travail individuels (avec un marquage spécifique pour chacun) ou opter pour une rotation des tâches avec nettoyage avant et après utilisation du matériel

- organisation de l'atelier en zone personnelle de travail (avec équipements de travail) respectant la distance minimum d'1 m entre chaque poste de travail

- dans la cour, le ou les emplacements pour réception et récupération des véhicules doivent être bien remarquables.

Lors de l'habillage ou le déshabillage dans les vestiaires, le garagiste doit prévoir et réapprovisionner le savon, les lingettes et le gel hydroalcoolique, la poubelle à pédale pour déchets. Il faut privilégier des vêtements de travail à usage unique ou une surcombinaison jetable. A défaut, les vêtements de travail utilisés doivent être tout de suite envoyés au service de buanderie (dans un sac hermétique fermé à usage unique par salarié placé dans la zone de stockage spécifique). 

Les vêtements de travail sales peuvent être placés dans une poubelle en cas d'externalisation du nettoyage des vêtements du personnel.

Dans le vestiaire, l'arrivée des salariés doit être différée pour éviter les contacts étroits et permettre à chacun de se changer individuellement.

Chaque salarié présent sur son lieu de travail devra porter un masque de protection respiratoire et des gants. 

La salle de pause et de prise de repas doit être nettoyée, toute surface en contact avec les mains est désinfectée. A table, il faut respecter la distance de 1 m entre deux collègues et adapter une rotation des temps de pause et de repas (prise des repas en horaires décalés). 

Le garagiste doit définir un nombre de personnes déjeunant en même temps avec le nombre de chaises correspondant (pas de bancs ni de chaises à roulettes).

Dépannage à l'extérieur du garage 

Si le client ne peut pas se rendre au garage, le salarié (et son équipe) devra procéder de la même manière à l'organisation du travail. Dans le véhicule de dépannage se trouvent des lingettes, du gel hydro alcoolique, des sacs-poubelle. Sur les lieux, les distances minimales de sécurité sont primordiales.

Si le véhicule n'est pas réparable sur place, le véhicule doit être dépanné en respectant les mesures de nettoyage et de désinfection. 


Commentaires